Choisir le bon fournisseur : clés pour un contrat d’électricité professionnel avantageux

Contrat d'électricité

Publié le : 09 décembre 20237 mins de lecture

Les dépenses énergétiques représentent un enjeu important pour les entreprises. Toutes souhaitent voir réduire leurs factures. Ce n’est pas évident dans une période où les tarifs ne cessent de fluctuer et sont, sans cesse, tirés vers le haut. Il est essentiel de sélectionner un contrat d’électricité pro parfaitement adapté à la situation de la société et avantageux. Comment s’y retrouver dans la jungle des fournisseurs et de leurs offres ? Quelques astuces existent pour s’assurer de choisir le bon. Focus sur ces clés.

Comparer les fournisseurs : une nécessité

Toutes les entreprises sont différentes. Il n’y a donc pas de fournisseur miracle. Pour trouver celui qui convient parfaitement à ses besoins, il convient d’éplucher les offres. Comment faire ? Pour être efficace, il vaut mieux s’attacher à comparer des critères spécifiques pour chaque contrat.

Un contrat d’électricité professionnel comporte des éléments essentiels qui permettent d’établir la facture. Il s’agit :

  • du prix du kWh et de l’abonnement à l’électricité (fourniture),
  • des tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE),
  • des contributions et des taxes sur l’électricité.

Ces éléments déterminent la part fixe du contrat. Pour la part variable, elle va dépendre de la consommation d’électricité de la société. Pour cette part, c’est le prix du kWh qu’il faut analyser avec attention. Plus il est bas, meilleures sont les chances de faire des économies. Attention, cependant, à ne pas se laisser berner par des offres très alléchantes. Elles sont souvent présentées hors taxe ou ne permettent pas de distinguer heures pleines et heures creuses.

Faire appel à un courtier en énergie pour faire le tri parmi tous les fournisseurs d’énergie est une excellente idée. Cet expert peut faire gagner de nombreuses heures de travail à son client, en l’orientant vers un contrat adapté.

Pour vous faire une idée de ce que vous peut apporter le courtage en énergie, consultez ce site.

Faire le point sur ses besoins

Impossible d’opter pour le fournisseur idéal, si l’on n’a pas la moindre idée de ses besoins. C’est là que tout commence. Avant de jeter un œil sur les différentes offres proposées, il convient d’établir une estimation de sa consommation.

La puissance de son compteur est une donnée importante. S’il est trop faible, le réseau électrique de l’entreprise ne va pas pouvoir fonctionner correctement. Comment peut-on définir cette puissance ? Il est possible de se baser sur la relation qui établit que 1 000 kW équivalent à 1 kVA. Si l’ensemble des équipements de la société consomme 16 000 kW, il convient d’opter pour une puissance supérieure. La plupart du temps, les paliers des puissances sont composés de multiples de trois. Dans le cas évoqué, un compteur de 18 kVA suffit.

Une fois la puissance du compteur déterminé, il faut s’interroger sur la place que l’on occupe sur le marché de l’électricité professionnelle. Les fournisseurs répartissent, en effet, leurs clients en trois profils, auxquels ils allouent des tarifs différents.

Une entreprise qui a besoin d’une puissance de compteur supérieure à 250 kVA se voit proposer un contrat avec un « tarif vert ». Un « tarif jaune » est suggéré à l’usine qui oscille entre 36 kVA et 250 kVA. Pour les sociétés dont la consommation n’excède pas 36 kVA, elles sont soumises au « tarif bleu ».

Ces distinctions de tarifs persistent encore aujourd’hui, même si les tarifs réglementés ont pris fin. Elles permettent aux fournisseurs de proposer aux plus grands consommateurs d’énergie de véritables contrats sur mesure.

S’octroyer l’aide d’un courtier en énergie pour faire un point précis sur ses besoins en énergie est envisageable. Ce spécialiste peut même aider l’entreprise à entamer sa transition énergétique en douceur, en lui proposant d’acheter directement l’énergie produite par un producteur d’énergie renouvelable, via les PPA (Power Purchase Agreement).

Penser à son image de marque

Choisir le bon fournisseur pour son contrat d’électricité professionnel, c’est aussi choisir quelqu’un qui améliore l’image de marque de sa société. Que l’on déménage ou que l’on arrive en fin de contrat, c’est le bon moment pour passer à l’énergie verte ou à l’énergie renouvelable.

Opter pour une offre d’électricité verte, c’est pouvoir se mettre rapidement en accord avec les objectifs gouvernementaux de réduction des gaz à effet de serre. Cela permet également de satisfaire à une politique RSE exigeante. Il faut savoir que passer à l’énergie verte ne représente pas forcément, à l’heure actuelle, un surcoût par rapport aux énergies fossiles. Communiquer sur le choix d’une énergie verte améliore, en revanche, l’image de marque de la société auprès de ses salariés, de ses clients ou de ses prospects.

La qualité du service client pro est aussi un critère à observer dans les offres proposées par les fournisseurs. Dialoguer avec son fournisseur en direct est indispensable en cas d’incompréhension ou d’erreur sur la facture. Faire le point sur les différentes façons de le contacter est donc essentiel avant de signer. Le mieux reste d’avoir un service client disponible à tout moment, soit par mail, soit par téléphone. S’il est réactif, c’est encore mieux.

Là aussi, l’aide d’un courtier en énergie est précieuse. Il connaît parfaitement tous les fournisseurs de son catalogue et peut aiguiller ses clients vers ceux qui affichent le service client le plus performant.

Choisir son fournisseur d’électricité lorsqu’on est un entrepreneur peut être difficile. Il faut s’attacher à définir ses besoins avec précision et penser à son image de marque au moment du choix final. Comparer l’ensemble des fournisseurs du marché est une gageure. Il est possible, cependant, de demander l’aide d’un expert : le courtier en énergie.

Plan du site